Réfléchir son aménagement de cuisine

Vous êtes ici » Accueil » Rénover sa cuisine, une fausse bonne idée ? » Tendance cuisine : penser l’éclairage lors de l’aménagement de la pièce

Rénover sa cuisine, une fausse bonne idée ?

Tendance cuisine : penser l’éclairage lors de l’aménagement de la pièce

3 février 2015

L’éclairage constitue un type d’aménagement de la cuisine qui attire de plus en plus l’attention lors de sa conception ou de sa rénovation. Une orientation de lumière bien pensée permet en effet de mettre en valeur le mobilier et de renforcer ainsi le cachet de la pièce. L’arrivée couplée de la domotique et des sources d’éclairage modernes constitue en outre pour la cuisine, une tendance novatrice en matière de déco.

L’éclairage général lors de l’aménagement de la cuisine

Les différentes sources de lumière

Un éclairage bien conçu constitue non seulement un élément de confort et d’efficacité, mais également de convivialité et de sécurité. Afin d’éclairer parfaitement une cuisine, l’aménagement permet de jouer sur trois sources de lumière :

  • l’éclairage d’ambiance ou éclairage général de la pièce. Il vise à mettre en valeur la cuisine et ses équipements en jouant sur les volumes et les couleurs. Un bon éclairage général fait de la cuisine une pièce conviviale où il fait bon vivre. L’esthétique des luminaires choisis participe en outre à sa décoration. L’idéal est d’aménager la cuisine en produisant une lumière homogène dans l’ensemble de la pièce.
  • l’éclairage localisé. Il est conçu dans le but d’éliminer les zones d’ombres et d’assurer sécurité et confort. Les éclairages localisés sont des éclairages forts et précis, orientés sur l’évier, le plan de cuisson, le plan de travail, les rangements ou la hotte.
  • l’éclairage d’appoint. Il concerne de petits éclairages qui créent des points de lumière opérant un lien entre l’éclairage général et les zones localisées. Dans ce domaine, les barrettes LED sont idéales et représentent une tendance cuisine liée à la modernité. Il est possible de les intégrer le long de la crédence, sous le bord du plan de travail, le long des meubles, etc. Ces fines bandes créent un éclairage particulièrement intéressant pour la déco cuisine.

Idées d’éclairage lors de l’aménagement de la cuisine

Source d’éclairage centrale, le plafonnier est essentiel afin de donner le ton lumineux à l’ensemble de la cuisine. Il est préférable de le fixer assez bas ou alors de le pourvoir d’un système de réglage en hauteur.

En ce qui concerne le coin repas, des lumières individuelles classiques mais efficaces font généralement l’affaire. Fixées sur un système en suspension, elles doivent être placées ni trop haut, ni trop bas, et sont orientables ou non. A ampoules incandescentes, fluocompactes ou halogènes, ce type de source lumineuse permet de créer une certaine intimité.

Autre possibilité d’aménagement de l’éclairage de la cuisine : les spots halogènes basse tension aériens, fixes ou orientables. Ceux-ci dirigent la lumière sur le plan de travail tout en la faisant réfléchir sur le reste de la pièce, à l’aide du plafond.

Enfin, l’éclairage du plan de travail est également important. Si votre cuisine a été conçue dans un style plutôt contemporain, il est recommandé de privilégier les lumières intégrées aux meubles. La solution des minitubes fluorescents ou des tubes à incandescence dissimulés sous les meubles hauts est également en vogue.

Si votre cuisine dispose d’un îlot central, une suspension articulée sera du plus bel effet.

Tendance cuisine : domotique et gestion de l’éclairage

La tendance cuisine est à la domotique

La domotique gagne tous les horizons de la maison moderne et s’avère un précieux atout pour le confort de la famille ainsi que pour la sécurité du domicile. Tendance cuisine actuellement très prisée, la gestion de l’éclairage par la domotique s’avère particulièrement efficace.

De plus en plus de maisons intelligentes disposent désormais d’équipements domestiques (tels que la télévision, les volets, le portail, le système de chauffage, l’éclairage, etc.) évolutifs commandés et programmés par une centrale domotique.

Aujourd’hui, le marché de la domotique regorge de matériels performants qui font de votre pièce une véritable cuisine connectée. Les principaux équipements à prévoir lors de l’aménagement de la cuisine pour une domotique efficace de l’éclairage sont les suivants :

  • des commutateurs et interrupteurs infrarouge ou optiques ;
  • des capteurs ou sondes d’obscurité et de présence. Les détecteurs de présence repèrent le rayonnement infrarouge du corps humain et coupent la lumière dès qu’une pièce est inoccupée ;
  • un logiciel de domotique adapté aux besoins de l’habitation ;
  • une ou plusieurs télécommandes domotiques ;
  • une centrale domotique, qui comprend généralement déjà un logiciel domotique.

Elle peut se présenter sous la forme d’un ordinateur (PC, MAC), de la télévision ou même d’un téléphone portable.

Les atouts de la domotique d’éclairage

Dans les normes de construction actuelles, la domotique de l’éclairage est le plus souvent interdépendante de la domotique de chauffage. Cette infrastructure participe activement aux mesures d’économie d’énergie qui deviennent la règle dans la sphère de l’habitat (RT 2012, habitants basse consommation, etc.) et s’affiche actuellement telle une tendance cuisine en forte augmentation.

Les atouts de la domotique d’éclairage sont nombreux. Lors de l’aménagement de la cuisine, elle permet notamment :

  • d’anticiper les besoins et de fournir de l’énergie et de l’éclairage si nécessaire ;
  • de s’adapter au rythme de vie des habitants de la maison (retour du travail, absence prolongée, etc.) ;
  • de corriger certains dysfonctionnements (lumière restée allumée, appareils non débranchés ou en veille) ;
  • de simuler une présence en cas d’absence (domotique de sécurité) ;
  • de faciliter la vie des personnes âgées ou handicapées.

La domotique permet en outre de valoriser les ambiances suivant les types d’éclairage du logement, en associant ou en programmant plusieurs d’entre eux (éclairages fonctionnels, ponctuels, décoratifs ou d’ambiance).

L’éclairage constitue une partie de l’aménagement de la cuisine qui ne doit pas être pris à la légère. Il est fortement recommandé d’utiliser des ampoules, spots, réglettes ou autres sources lumineuses à économie d’énergie, à basse tension ou alors des lampes de type LED. Un circuit éclairage ne doit par ailleurs pas alimenter plus de 8 points. Pensez à marquer sur votre disjoncteur à quel circuit correspond tel ou tel fusible.
Pour trouver le luminaire adapté à vos besoins au meilleur prix, parcourez l’annuaire des codes promos et des bons de réductions..

Annonceurs