Réfléchir son aménagement de cuisine

Vous êtes ici » Accueil » Rénover sa cuisine, une fausse bonne idée ? » Rénovation de la cuisine par le sol : quel revêtement choisir ?

Rénover sa cuisine, une fausse bonne idée ?

Rénovation de la cuisine par le sol : quel revêtement choisir ?

28 juillet 2015

Lors de la rénovation de la cuisine, la vaste surface que représente le sol marque considérablement l’aspect décoratif de la pièce. Il ne faut cependant pas oublier que son revêtement doit être adapté à un univers quelque peu agressif. Le sol de cuisine doit donc être choisi selon les caractéristiques de résistance et de facilité d’entretien qui le caractérisent, avant de se pencher sur le côté esthétique des matériaux qui le composent.

Rénover sa cuisine en changeant de sol

Rénovation de cuisine par le sol

Sol de la cuisine : de multiples possibilités de rénovation

La rénovation intérieure de la maison, et en particulier de la cuisine, prête souvent à interrogation lorsqu’il s’agit de choisir le revêtement du sol.

Soumis à des agressions constantes, celui-ci doit être choisi avec précaution et doit afficher une certaine résistance face aux passages répétés, aux éclaboussures d’eau ou aux taches de graisse. Afin que son nettoyage ne tourne pas à la corvée et que sa durée de vie ne soit pas réduite à sa portion la plus congrue, le revêtement du sol de la cuisine doit être adapté à cet endroit particulier de la maison.

Offrant de larges possibilités de design, de nombreux matériaux permettent de rénover la cuisine. Carrelage, parquet, stratifié et composants souples sont les solutions les plus communément retenues pour ce type d’aménagement.

Carrelage et dallage tiennent le haut du pavé

En pleine rénovation de votre cuisine, vous venez de vous fixer sur le remplacement de l’électroménager ou l’aménagement des meubles et du plan de travail. Mais avant d’entamer concrètement votre décoration, il vous faut réfléchir sur le choix du revêtement du sol.
L’une des solutions les plus courantes : le carrelage. Il en existe de multiples variétés aux caractéristiques diverses. Voici les matériaux les plus utilisés :

La pierre naturelle

De teinte irrégulière, elle apporte une touche d’authenticité à un intérieur classique et intemporel. Préférez opter pour le granit et l’ardoise, résistants, plutôt que pour la pierre calcaire, poreuse et donc sensible aux taches et à l’eau. Un dallage en pierre naturelle s’avère facile d’entretien ; il se nettoie à l’eau et au savon noir ;

Le grès cérame

Il consiste en un mélange d’argile et de silice. Non poreux, il ne craint ni l’eau, ni les taches, ni les chocs. Ses avantages multiples en font le matériau le plus tendance du moment au rayon dallage. Une serpillière et de l’eau chaude suffisent à son entretien très aisé.
Du point de vue esthétique, le choix des coloris est large et offre l’avantage de personnaliser le revêtement du sol de votre cuisine par de nombreux effets de matière et formes ;

La terre cuite

Fabriquée à partir d’argile naturelle, elle se montre chatoyante par sa teinte rougeoyante à nulle autre pareille. Cependant très poreuse, elle doit impérativement recevoir un traitement hydrofuge. N’hésitez pas à la protéger par une cire ou une huile-cire. Son nettoyage est le même que pour la pierre naturelle.

Le relookage par la peinture
Si vous jugez votre ancien revêtement de sol en bon état, vous pouvez opérer une transformation efficace par la peinture ! Les peintures pour sol sont de plus en plus performantes et constituent une solution de rénovation de la cuisine rapide et économique.

Quel revêtement de sol pour la cuisine ?

Parquets et revêtements boisés du sol de la cuisine

Le carrelage n’est plus le seul maître en matière de revêtement de sols de cuisine ! Il partage le haut de l’affiche avec les parquets, les sols souples et le béton ciré. Découvrez les avantages et les inconvénients de ces différents types de revêtements avant de faire votre choix.
Si le bois se montre tel un matériau vivant et sensible à l’eau, son utilisation est pourtant possible pour revêtir le sol d’une cuisine.
Il suffit de choisir des essences qui ne craignent pas l’humidité, à l’instar de la plupart des bois exotiques, en tête desquels arrive le teck.

Les parquets en bois sont généralement posés en totale adhérence avec le sol de la cuisine.

La meilleure solution consiste à les coller afin qu’ils résistent au mieux aux variations de l’humidité de l’air. La colle polyuréthane est la plus appropriée. L’étanchéité doit également être particulièrement soignée, notamment entre chaque lame du revêtement de la cuisine.
Son nettoyage doit faire l’objet de la plus vive attention : un savon d’entretien spécifique est recommandé.

Moins coûteuse qu’un parquet en bois massif, la solution du stratifié est aujourd’hui largement plébiscitée lors de la rénovation de la cuisine.

Il s’agit d’un support aggloméré, sur lequel est apposé un décor au motif bois, béton, carrelage, etc. Choisissez un stratifié spécifiquement dédié aux pièces humides afin d’en éviter tout gondolement ou autre déformation.
Dans tous les cas, enduire le revêtement des sols en bois d’une résine vinylique étanche est nécessaire. Celle-ci est largement préférable à la finition de type vernis.

Les matériaux souples et synthétiques

Les revêtements de sol dits « souples » ont également la cote dans la rénovation de la cuisine. Ils permettent d’innombrables possibilités décoratrices et leur pose est très rapide. Autre point positif : leur prix s’affiche souvent comme très attractif. Il est toutefois recommandé de choisir une surface résistante ayant reçu un traitement contre l’usure et les chocs.

Parmi les principaux revêtements de sol de cette catégorie, citons :

Le lino

Il s’agit d’un produit naturel fabriqué à partir d’huile de lin, de résines naturelles, de farine de bois et de petites charges minérales collées sur un support en toile de jute ;

Le vinyle

Cette matière plastique est résistante aux rayures, aux tâches et à l’eau. Son prix est très abordable, même s’il vaut mieux choisir un modèle de qualité, plus résistant à l’usure et aux chocs que les prix d’entrée de gamme. Disponible dans de nombreux tons et couleurs, il nécessite parfois un traitement antidérapant afin de prévenir d’éventuelles glissades.

Le béton constitue une autre possibilité pour le revêtement du sol de la cuisine. Très résistant, il participe à la décoration de la pièce dans une ambiance industrielle, idéale dans les lofts contemporains. Traitée à l’aide de produits hydrofuges, sa surface lisse sans joint (à l’exception de quelques joints de dilatation) s’entretient facilement avec les détergents disponibles dans le commerce. Confiez sa mise en œuvre délicate à un professionnel.
A voir sur le web pour dénicher toutes les bonnes affaires en décoration, luminaire, aménagement de votre intérieur et autre.

Annonceurs