Réfléchir son aménagement de cuisine

Vous êtes ici » Accueil » Quels styles de cuisines choisir, doit-on céder aux tendances (...) » L’aménagement durable d’une cuisine équipée écologique et économique

Quels styles de cuisines choisir, doit-on céder aux tendances ?

L’aménagement durable d’une cuisine équipée écologique et économique

5 août 2015

De plus en plus de cuisinistes proposent aujourd’hui des modèles de cuisines équipées respectueux de l’environnement. Du choix des matériaux pour les meubles à l’optimisation de la fonctionnalité de la pièce, les astuces pour faire de votre cuisine un ensemble écologique et économique ne manquent pas. Voici tout ce qu’il faut savoir, ou presque, sur les grands principes de l’aménagement durable.

La cuisine équipée écologique et économique n’est plus une utopie

Cuisine économique et écologique

Depuis quelques années, la tendance se fait de plus en plus perceptible : la cuisine passe au vert. Chez les designers, fabricants et vendeurs, l’idée d’une cuisine équipée 100% écologique et économique progresse. L’attention prêtée aux différentes possibilités d’aménagement durable ne cesse de s’amplifier.

Si la cuisine totalement neutre pour l’élément naturel n’est pas encore d’actualité, l’intégration de l’écologie dans la cuisine est bien réelle.

Les bases de l’aménagement durable

Premier précepte de l’aménagement d’une cuisine écologique et économique : la chasse aux composés organiques volatils (COV).

Qu’il s’agisse du revêtement du sol, des murs, de la peinture, du papier peint ou des vernis, laques et résines qui habillent les armoires et autres meubles, il convient d’être particulièrement attentif à la composition des différents matériaux de décoration présents dans la cuisine.

Selon les données de l’Environmental Protection Agency (EPA), les peintures et autres produits de finition sont responsables de plus de 9 % des émissions de COV sur la planète, juste derrière le parc automobile, plus grand émetteur de COV dans le monde.

Les COV laissent échapper des particules telles que les formaldéhydes. Celles-ci polluent l’air intérieur et sont néfastes pour la santé et l’environnement. Si l’aménagement durable fait l’objet d’une attention accrue et la législation se veut de plus en plus contraignante en matière de réduction des impacts nocifs dus aux matières premières, il est toutefois vivement recommandé de privilégier les finitions en laque ou les vernis sans solvants toxiques. Autre solution : utilisez des composés naturels et neutres en phase aqueuse, c’est-à-dire à base d’eau.

Optimisation de l’espace et ergonomie

Une cuisine écologique et économique est ensuite une pièce fonctionnelle dont l’espace et le « caractère utile » sont optimisés, ce qui n’empêche pas les multiples possibilités de design.

La réflexion doit être axée sur l’acquisition d’appareils électroménagers peu gourmands en énergie, la disponibilité des rangements et l’utilisation de matériaux choisis pour leur faible impact sur l’environnement.

L’aménagement de la cuisine en U, avec îlot central, correspond à l’une des meilleures solutions répondant à cette problématique. Un grand plan de travail, sur ou sous lequel plusieurs espaces de rangement peuvent être créés, est idéal. Optez également pour des lave-vaisselle et des réfrigérateurs à compartiments, qui sont réputés pour leur caractère économique.

La solution à privilégier pour l’aménagement d’une cuisine durable consiste à se tourner vers les matériaux réutilisables et recyclables tels que le verre et l’inox.

L’aménagement durable au centre des préoccupations

Labels et certifications

Le recours à l’achat de meubles dotés de labels et certifications respectueux de l’environnement concerne une autre façon de s’assurer de l’aménagement durable d’une cuisine écologique et économique.

Citons le label NF Environnement, qui assure à l’acheteur l’acquisition d’un produit répondant à un référentiel de 20 critères écologiques et d’aptitude à l’usage. Le label NF Environnement englobe la totalité du cycle de vie du meuble, du choix des matériaux initiaux jusqu’à leur recyclage.

La recherche des certifications du bois peut également être privilégiée. Les labels FSC (Forest Stewardship Council) et PEFC (Programme for the Endorsement of Forest Certification) vous confirme que le bois utilisé pour la conception de vos meubles provient d’un lieu protégé dans le cadre d’un programme de lutte contre la déforestation et la destruction des forêts primaires.

Même si cette solution entraîne parfois un surcoût de fabrication répercuté sur le prix final, le recours aux armoires et autres meubles en bois massif ainsi qu’aux essences locales nobles représentent assurément le meilleur choix pour l’aménagement d’une cuisine écologique et économique.

Certains panneaux d’aggloméré, de contreplaqué ou en fibres de moyenne densité (MDF), fabriqués sans composés formaldéhydes sont également appropriés.

Conseils d’usage pour une cuisine écologique et économique

Limiter les grandes quantités d’eau utilisée en cuisine s’affiche d’abord comme un objectif primordial. Rincer les légumes, cuire les aliments, se laver les mains, faire la vaisselle et nettoyer le sol représentent autant d’opérations qui consomment en moyenne plus de 50 litres d’eau par jour !

Les solutions d’équipement de la cuisine écologique pour réaliser des économies d’eau sont simples et peu onéreuses. Du mousseur hydroéconome aux divers dispositifs réducteurs de débit, l’important est de doter la cuisine d’une robinetterie économique et efficace sans en altérer le confort.

Afin de réduire la facture d’électricité, prêtez attention à la consommation énergétique de vos appareils électroménagers en vérifiant l’étiquette colorée lors de leur achat.
Sachez que les plaques de cuisson électriques s’avèrent très énergivores. Il paraît plus ingénieux de se pencher sur la solution des plaques à induction, efficaces et peu gourmandes en ressources énergétiques.

Dans une cuisine écologique et économique, le choix de la hotte aspirante ne doit enfin pas être négligé. Une cuisine génère une très importante quantité de vapeur de graisses, de fumée et d’humidité !

Afin d’éviter la stagnation de produits toxiques et d’évacuer l’humidité résiduelle néfastes pour la durée de vie des meubles, un système de ventilation performant est donc absolument nécessaire. Choisissez, si possible, un dispositif d’extraction de l’air vers l’extérieur, solution optimale pour l’aménagement durable d’une cuisine équipée.

De nombreux cuisinistes font aujourd’hui la démarche d’obtenir la certification ISO 14001, résultant de la réduction des émissions polluantes et de la diminution la consommation d’énergie lors des processus de fabrication des meubles de cuisine.
Pour faire de bonnes affaires sur l’aménagement de votre cuisine, parcourez le site des codes promos et bons de réductions et économisez sur des centaines de boutique en ligne.

Annonceurs