Réfléchir son aménagement de cuisine

Vous êtes ici » Accueil » Comment être sûr d’acheter une cuisine de qualité ? Les arnaques à (...) » Électroménager et entretien : choisir et nettoyer son four

Comment être sûr d’acheter une cuisine de qualité ? Les arnaques à éviter

Électroménager et entretien : choisir et nettoyer son four

3 avril 2015

Élément incontournable de l’électroménager de la cuisine, le four se décline sous les formes les plus diverses et variées : four à chaleur tournante, à vapeur ou bien encore à micro-onde, etc. Lors de l’achat se pose également la question de son entretien. Comment nettoyer son four en fonction du type d’appareil choisi ? Si les fours traditionnels nécessitent un lavage classique, les fours autonettoyants sont de plus en plus perfectionnés : quel four choisir alors ? Le nettoyage par catalyse ou par pyrolyse ?

Electroménager cuisine, l'entretien du four

Quel four choisir ? Traditionnel ou autonettoyant ?

Les fours traditionnels

Le revêtement des fours traditionnels est généralement constitué d’email lisse. Cette matière nécessite un nettoyage du four manuel et régulier. Leur entretien est plus ou moins facile. Plus l’émail utilisé lors de sa fabrication est lisse, anti-adhésif et non poreux, plus il est simple de nettoyer le four.
Mais comment nettoyer ce type de four ? Tout simplement en frottant légèrement la sole à l’aide d’une éponge et d’un détergent doux, de préférence lorsque celle-ci est encore tiède, la chaleur facilitant le nettoyage.

Cette opération est à effectuer après chaque utilisation du four, son entretien régulier étant bien plus facile. Il est également recommandé de vérifier que des aliments n’ont pas été renversés sur le fond du four, ni projetés sur les parois de l’appareil. Cela évitera un dégagement de fumée lors des futures utilisations. Un petit conseil : ne couvrez pas de papier d’aluminium les parois et les plateaux du four, cela a tendance à détériorer l’émail de l’appareil.

Tous les trois mois environ, un nettoyage approfondi du four à l’aide d’un produit spécifique s’impose. Attention cependant : certains produits décapants pour four contiennent de la soude ou de la potasse. Ces agents sont des ingrédients corrosifs très puissants et doivent être manipulés avec précaution. Il faut donc scrupuleusement respecter le mode d’emploi des produits spécifiques au nettoyage des fours et appliquer les recommandations suivantes :

- ne pas nettoyer le four en présence d’enfants ;
- utiliser des gants et des lunettes de protection ;
- ne pas inhaler les produits ;
- bien rincer le four après utilisation ;
- ne jamais nettoyer les joints d’étanchéité du four avec ce type de produit susceptible de les détériorer et d’entraîner une consommation d’énergie accrue.

Idée de nettoyage écologique : comment nettoyer un four sans avoir recours à certains produits dangereux ? Il suffit pour cela de mélanger de l’eau et du bicarbonate afin d’obtenir une pâte solide. Il faut ensuite étaler cette pâte sur les parois ainsi que sur les plaques et les grilles de l’appareil. Puis laisser agir environ 12 heures avant de frotter avec une éponge et de rincer.

Fours autonettoyants : quel four choisir ?

La solution des fours autonettoyants séduit aujourd’hui de plus en plus de personnes. De nombreux modèles étant disponibles sur le marché, la question qui se pose est alors la suivante : quel modèle de four choisir et surtout quel type de four choisir entre les systèmes de nettoyage à catalyse et à hydrolyse ?

Le nettoyage automatique facilite grandement l’aspect d’entretien d’un four, même si quelques gestes de dégraissage réguliers restent nécessaires. Si ce type d’appareil électroménager évite la corvée fastidieuse et parfois compliquée du nettoyage manuel du four, il permet également d’éviter le recours à tout un tas de produits chimiques et polluants.

Beaucoup de fours proposent aujourd’hui le nettoyage automatique, par catalyse ou pyrolyse. Mais avant de l’enclencher, il s’agit de veiller à retirer les éventuelles miettes et cendres résiduelles. Il est également conseillé de mettre ce programme en route juste après une cuisson, car les systèmes d’auto-nettoyage nécessitent un chauffage important. Cette astuce vous permettra de faire des économies d’énergie. Enfin, il convient de retirer les grilles et de les nettoyer séparément, sous peine de les voir se déformer lors du cycle d’entretien.

Comment entretenir et nettoyer un four à catalyse ou à pyrolyse ?

Lorsque l’on parle d’un four à pyrolyse ou d’un four à catalyse, ces termes sont liés au mode de nettoyage du four. L’un et l’autre possèdent des avantages et des inconvénients qui doivent être analysés afin de déterminer celui qui aura votre préférence : à catalyse ou à pyrolyse, quel four choisir ?

Comment nettoyer un four à catalyse ?

Les parois des fours utilisant le système de nettoyage par catalyse sont constituées d’un émail poreux qui détruit les particules de graisses pendant la cuisson.

Ce procédé de nettoyage dit auto-dégraissant fonctionne dès que la température du four dépasse les 200° C, température qui permet de favoriser l’oxydation de la graisse accumulée. L’avantage de ce système repose sur le fait que le nettoyage du four à catalyse est opéré pendant la cuisson des aliments.

Un petit coup d’éponge est par contre nécessaire de temps en temps afin d’éliminer les tâches les plus récalcitrantes. Attention : ce procédé technique n’aime pas les dépôts de sucre qui ont tendance à obstruer les micropores qui composent les parois en émail.

Voici résumées les principales caractéristiques du four à catalyse :

- nettoyage du four à catalyse lors de la cuisson ;
- moins cher à l’achat qu’un four à pyrolyse ;
- n’aime pas le sucre ;
- demande des soins d’entretien manuel supplémentaires ;
- durée de vie des parois limitées à 5 ans environ.

L’entretien d’un four à pyrolyse

Le système de pyrolyse détruit et brûle tous les résidus du four en élevant la température de l’appareil à 500° C. Après la période de nettoyage, il convient de ramasser les cendres grâce à une éponge ou une brosse douce.

Certains équipements possèdent une fonction qui adapte la durée de nettoyage en fonction du degré de saleté du four.

Il faut impérativement retirer tous les accessoires contenus dans le four avant de lancer la pyrolyse. Ce système de nettoyage est très efficace et permet une durée de vie du four accrue.

Voici résumées les principales caractéristiques du four à catalyse :

- nettoyage de l’intégralité du four ;
- résultat impeccable ;
- sécurité importante, notamment vis-à-vis des enfants (système de paroi froide) ;
- coût plus cher qu’un four à catalyse à l’achat ;
- nécessité de nettoyage à vide ;
- coût en électricité plus important du fait de l’obligation d’atteindre 500° C.

Petite astuce : afin de réaliser des économies d’énergie, il est préférable de lancer la fonction pyrolyse juste après avoir utilisé le four.

Une nouveauté est récemment apparue sur le marché des fours autonettoyants : les fours à hydrolyse. Ces équipements proposent un système de condensation de l’eau qui permet de décoller les salissures. Il suffit alors de passer un coup d’éponge à la fin du programme. Le chauffage du four nécessaire à ce programme ne dépasse pas la température d’ébullition de l’eau, soit 100° C environ.
A la recherche du meilleur prix sur l’électroménager... parcourez l’annuaire des codes promos et des bons de réductions.

Annonceurs