Réfléchir son aménagement de cuisine

Vous êtes ici » Accueil » Aménager sa cuisine, un parcours du combattant ? » Équipement cuisine : robinetterie et facture d’eau

Aménager sa cuisine, un parcours du combattant ?

Équipement cuisine : robinetterie et facture d’eau

9 janvier 2015

L’eau est une denrée rare qui doit être préservée, même s’il est parfois difficile d’en prendre conscience dans nos pays développés. Les occasions de gaspiller l’eau potable sont nombreuses dans la vie quotidienne. Pourtant, il existe des gestes simples et des habitudes à prendre afin de réaliser des économies, sans pour autant influer sur le confort au quotidien. Côté équipement de cuisine, des solutions techniques ont également été perfectionnées afin de limiter le débit domestique de l’eau. Dans la cuisine, le simple fait d’équiper le robinet d’un mousseur hydroéconome, équipement rentable au faible prix d’achat, réduit ainsi sensiblement la facture d’eau.

La consommation d’eau dans la maison et la cuisine

Les chiffres de la consommation d’eau

En France, le prix moyen de l’eau est d’environ 0,3 centime d’euro le litre, ce qui correspond à 3 € le m3. Ce prix moyen est basé sur la consommation annuelle d’un ménage de trois personnes, estimée pour l’ensemble des différents usages de l’eau (cuisine, hygiène, boisson, sanitaires, etc.). Un foyer français dépense donc en moyenne un euro par jour.

40 % de l’eau est utilisée pour les douches et les bains. C’est deux fois plus que pour la lessive, la vaisselle et la chasse d’eau des toilettes. Dans la cuisine, c’est le poste du lavage de la vaisselle qui arrive en tête des pratiques de consommation. Voici listées en détail la consommation d’eau moyenne pour une personne :

  • évier : 50 litres/jour ;
  • douche : 75 litres/jour ;
  • lavabo : 20 litres/jour ;
  • WC : 20 litres/jour.

La consommation moyenne à l’échelle mondiale est de 40 litres par jour et par habitant. En France, celle-ci s’élève à 165 litres par jour (soient 180 euros annuels par personne) et à 600 litres par jour aux États-Unis.
Une douche rapide consomme environ 30 litres d’eau, contre 150 à 200 litres pour un bain, sans compter l’énergie utilisée pour chauffer l’eau.

Des solutions simples pour économiser l’eau à la cuisine

Il existe des habitudes à acquérir pour réaliser des économies d’eau sans pour autant modifier le confort de vie.
Naturels et ne demandant aucun investissement, certains petits gestes de la vie quotidienne et des petites modifications de comportement exercent déjà une influence sur les dépenses en eau. Il est ainsi aisé de prendre l’habitude de :

- laver ses légumes au-dessus d’une bassine afin de réutiliser l’eau pour une autre tâche, comme arroser les plantes ou les fleurs ;
- attendre que le lave-vaisselle soit entièrement rempli avant de le mettre en route. Ne pas oublier que certains modèles sont équipés d’une touche économique ou demi-charge.
- ne pas laisser couler l’eau lorsque l’on fait la vaisselle à la main et remplir si possible deux bacs, l’un pour le lavage, l’autre pour le rinçage. En ne fermant pas le robinet, 50 litres d’eau supplémentaires sont gaspillés.
- équiper la cuisine d’un robinet mitigeur avec douchette, dispositif pratique quand on ne dispose que d’un seul bac.

D’autres solutions et dispositifs techniques permettent encore de réaliser des économies substantielles au niveau de la consommation d’eau.

Le mousseur hydro-économe, l’équipement cuisine incontesté qui réduit la consommation d’eau

Principes de fonctionnement du moussur hydroéconome

L’une des solutions les plus répandues pour économiser l’eau consiste à équiper la cuisine de mousseurs hydroéconomes, également appelés aérateurs, limitateurs, régulateurs de débit ou de jet, ou encore économiseurs d’eau. Cet équipement de cuisine simple à installer et peu cher à l’achat - moins de 10 euros pièce - permet de réduire la consommation d’eau de la maison.

Plus précisément, un mousseur est une petite pièce qui doit être fixée sur la sortie d’eau du robinet. Son rôle est d’insuffler de l’air dans l’eau qui coule. Le débit et la pression restent les mêmes mais nécessitent cependant beaucoup moins d’eau.
Les mousseurs s’adaptent à toutes les robinetteries, dans les cuisines haut de gamme comme dans celles de moindre standing, et doivent être insérés entre la bague et le robinet. Leur installation est très simple et ne demande aucune connaissance en plomberie. Il faut simplement :

  • dévisser la tête du robinet ;
  • placer le joint fourni et le mousseur ;
  • revisser la tête du robinet.

Petite bague qui marie écologie et économies, le mousseur représente un engagement à vie une fois qu’on a pris la décision de s’en servir ! C’est encore la solution idéale si vous avez pour habitude de faire la vaisselle à la main.

Comment choisir un mousseur hydroéconome pour un équipement cuisine optimal ?

Il existe 2 moyens d’équiper les robinets de la cuisine avec des mousseurs hydroéconomes :

  • le mousseur réducteur de débit. Il s’utilise avec un joint simple. Son intérêt est de pouvoir réguler la consommation d’eau à un volume maximum par minute. D’utilisation facile et confortable, il n’offre aucune perte du débit d’eau et permet de réduire la consommation de 40% à 60% ;
  • le mousseur réducteur-limiteur de débit. Son principe de fonctionnement est le même que celui du mousseur réducteur de débit, à la différence près qu’il régule en outre progressivement le débit d’eau pour un volume maximum d’eau fixé.

Dans les deux cas, les économies réalisées sont remarquables par rapport à un robinet dépourvu de tout dispositif technique de limitation d’eau. Alors qu’un robinet classique débite en moyenne 15 litres d’eau par minute, le débit d’une robinetterie équipée d’un mousseur est de 5 à 8 litres selon le modèle.

L’économie ainsi réalisée sur les robinets est estimée à environ 80 litre par jour, (soient 85 euros par robinet et par an) grâce à cet équipement de cuisine plus que rentable !

Le mousseur hydroéconome, réducteur et limiteur du débit de l’eau du robinet permet de réaliser de réelles économies. En équiper la cuisine réduit sensiblement la facture d’eau et correspond en outre à un geste citoyen qui contribue à la limite de l’impact de l’homme sur l’environnement.
Découvrez l’annuaire des bons de réductions pour économiser sur vos achats de robinets.

Annonceurs