Réfléchir son aménagement de cuisine

Vous êtes ici » Accueil » Aménager sa cuisine, un parcours du combattant ? » Les meubles et l’électroménager encastrables dans une cuisine intégrée

Aménager sa cuisine, un parcours du combattant ?

Les meubles et l’électroménager encastrables dans une cuisine intégrée

1er juillet 2015

L’aménagement de la cuisine est un secteur qui se porte bien. Pour l’année 2014, les ventes de meubles de cuisine et d’appareils électroménagers sont en hausse. Cette progression régulière participe au boom des cuisines intégrées, de style moderne plus particulièrement.

Le boom des cuisines intégrées

Cuisine intégrée et électroménager

Cuisine intégrée, cuisine équipée

Depuis plusieurs années, la cuisine intégrée est très tendance. Elle séduit de plus en plus d’acheteurs attirés par les meubles et l’électroménager encastrables.

Les appareils et le mobilier qui s’intègrent et se dissimulent parfaitement dans une cuisine fonctionnelle et design fleurissent sous la houlette de designers et cuisinistes inspirés. Ces derniers proposent une multitude de solutions d’aménagement novatrices et modernes.

Si le matériel dit « pose libre » représente 68% des parts de marché du secteur des cuisines aménagées, la croissance des ventes de l’électroménager encastrable est bien palpable puisque le secteur a progressé de 2% en 2014, après déjà deux années de hausse consécutives.

Selon les dernières analyses d’Habitascope, la cuisine équipée représente le seul secteur d’aménagement à justifier d’intentions d’achat en hausse : 5,8% des Français envisagent de rénover ou d’acheter une nouvelle cuisine en 2015.

Pose libre, pose intégrable

Les meubles et appareils électroménagers dits en « pose libre » désignent des éléments qui peuvent être installés n’importe où dans une cuisine sans plan de travail ou sans niche. Ils sont généralement dotés d’une coque complète qui les habille, aussi bien en façade que sur les parois. Ils peuvent être placés selon les désirs des utilisateurs.

L’électroménager encastrable concerne tous les appareils conçus pour remplir des niches ou des coffres dont les parois et les façades sont brutes. Fours, frigos, lave-vaisselle, etc… disparaissent alors totalement derrière une porte de meuble assortie au design de la cuisine intégrée.

La hype actuelle consiste à supprimer les poignées des meubles et des appareils. De plus en plus d’enseignes spécialisées proposent ce type d’aménagement. La cuisine sans poignées regorge de prouesses technologiques et mécaniques qui transforment les usages.

À mi-chemin entre les modèles en pose libre et l’électroménager encastrable, les appareils insérables arborent une façade travaillée et sont destinés à être installés dans une niche ou entre deux meubles de cuisine.
Ils se vendent surtout chez les cuisinistes spécialisés qui vous proposeront une gamme complète de produits sur mesure.

Tendances et cas particuliers en électroménager

Une tendance de fond

Les meilleurs cuisinistes disposent d’un arsenal impressionnant de conceptions et d’aménagements, fruit d’une collaboration poussée avec des designers spécialisés et des architectes d’intérieur.

Dans les cuisines intégrées d’entrée de gamme, l’électroménager encastrable se glisse simplement dans des niches, grâce à une installation rapide ne nécessitant pas de montage spécial. La montée en gamme et le sur-mesure permettent de répondre à toutes les exigences esthétiques et fonctionnelles des clients.

Il s’avère par exemple tout à fait envisageable de construire des murs ou des coffrages en Placoplatre autour des appareils électroménagers qui ne présentent pas de contraintes techniques.

L’électroménager encastrable correspond parfaitement au style de cuisine design, dans laquelle les éléments ont tendance à se dissimuler.

Attention ! Dans le cas d’un lave-vaisselle encastré sous un plan de travail, il ne faut pas oublier de prévoir d’éventuels échappements de vapeur à l’ouverture. Il convient peut-être de le décaler un peu afin de limiter la détérioration sur le long terme.

Électroménager encastrable : le cas des fours et réfrigérateurs

Une fois que vous avez choisi le four ou le réfrigérateur de votre cuisine équipée, il convient de respecter certaines règles. Il n’est d’abord pas du tout conseillé d’encastrer des modèles destinés à la pose libre. Une cuisine intégrée doit être aménagée avec un matériel approprié.

Ces appareils dégagent de la chaleur et nécessitent de prévoir des espaces sur les côtés, à l’arrière et au-dessus pour permettre à l’air de circuler et à la chaleur d’être rejetée.

Sans circulation d’air, le risque d’incendie reste limité mais celui de surchauffe ou de mauvais fonctionnement est bien présent. Les appareils froids fonctionnent alors en surconsommation.

Les fours encastrables évacuent la chaleur grâce à des vitres de façade plus larges que la coque de l’appareil, ce qui facilite la circulation de l’air lorsqu’ils sont installés dans une niche.

Dans le cas de certains réfrigérateurs, les éléments tels que le circuit externe ou les résistances sont intégrés dans une surcoque, l’air circule entre la coque et cette surcoque.

Selon les derniers chiffres, le taux d’équipement en cuisine intégrée en France possède encore une importante marge de progression. Les ventes d’électroménager encastrable devraient donc poursuivre leur ascension.
A voir sur le web pour dénicher toutes les bonnes affaires en électro-ménager.

Annonceurs