Réfléchir son aménagement de cuisine

Vous êtes ici » Accueil » Aménager sa cuisine, un parcours du combattant ? » Les erreurs à éviter lors de la rénovation d’une cuisine aménagée

Aménager sa cuisine, un parcours du combattant ?

Les erreurs à éviter lors de la rénovation d’une cuisine aménagée

8 octobre 2015

L’aménagement et la rénovation d’une cuisine aménagée exigent réflexion et bons sens. Outre le fait de concilier au mieux les aspects esthétique et fonctionnel de l’ensemble, il convient d’éviter certaines grosses erreurs pour que chaque moment passé dans la pièce ne devienne désagréable. Une attention particulière doit être portée sur la taille du lieu, l’agencement du plan de travail et le système d’aération afin de disposer d’un espace sécurisé et agréable à vivre.

Rénovation de la cuisine : ce qu’il faut à tout prix éviter

Rénovation d'une cuisine aménagée

Aération et ventilation

La première recommandation à prendre en compte est la suivante : une cuisine qui ne respire pas rend la pièce malsaine et difficile à vivre.

Ignorer l’importance de l’aération, de la ventilation et de la circulation de l’air peut devenir très vite problématique. C’est la raison pour laquelle un bilan complet du circuit d’évacuation des vapeurs et de la fumée s’impose lors de la rénovation de la cuisine aménagée, surtout si celle-ci ne compte aucune ouverture sur l’extérieur.

Pour une aération optimale, choisissez une hotte aspirante de qualité, quitte à sacrifier une partie de votre budget. Vous ne regretterez pas cet effort, surtout si vous disposez d’une cuisine ouverte ou semi-ouverte sur le salon.

Attention danger ! En cas d’utilisation de gaz en bouteille ou du gaz de ville, les risques d’émanation de monoxyde de carbone sont très importants dans un espace fermé et privé de tout système d’aération efficace. L’installation d’une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) double flux est alors vivement conseillée.

Rénovation de la cuisine : les 5 erreurs les plus courantes à éviter

Certes, le secteur de la décoration de la cuisine a connu ces dernières années un engouement sans précédent. La qualité des aménagements, du mobilier et de l’électroménager proposés par les fabricants et les spécialistes est très souvent au rendez-vous.

Si les possibilités de design offertes lors de la rénovation de la cuisine séduisent très souvent, il faut absolument éviter de tomber dans les pièges suivants :

Règle n°1 : Ne pas minimiser l’espace

Lors de la rénovation de votre cuisine aménagée, il est d’abord nécessaire d’avoir une idée précise de la surface disponible. L’espace réservé à la cuisine est hélas bien souvent trop réduit. Une pièce de petite superficie ressemblera très vite à un placard encombré.
Par ailleurs, une cuisine de moins de 12 m² justifie mal l’installation d’un îlot central, type d’aménagement très en vogue en ce moment. Dans ce cas, il semble en effet préférable de réserver le centre de la cuisine aménagée au passage des personnes ;

Règle n°2 : Ne pas négliger les fonctionnalités de la cuisine

Tout miser sur l’esthétique au détriment de l’aspect fonctionnel de la pièce. Lister à l’avance les éléments indispensables au quotidien afin d’organiser un espace pratique à l’usage est fortement conseillé ;

Règle n°3 : Ne pas sélectionner des matériaux difficiles d’entretien

Là encore, privilégier des matériaux davantage pour leur côté pratique qu’esthétique tombe sous le sens. Qu’il s’agisse du revêtement des meubles, des murs ou du sol, optez pour des produits peu salissants et résistants aux chocs, aux tâches de graisse et à l’humidité. Leur entretien doit également s’avérer facile ;

Règle n°4 : Ne pas tout faire par soi-même et se passer de l’aide d’un professionnel

De la conception du projet de rénovation de la cuisine aménagée à la phase de travaux, il est fortement conseillé de faire appel à un fabricant émérite qui saura vous guider et vous conseiller dans votre entreprise. Celle-ci nécessite de nombreuses compétences dans des domaines très variés : agencement, plomberie, électricité, pose du carrelage, installation des meubles, de la peinture, etc. Prendre l’avis d’un spécialiste permet d’éviter les mauvaises surprises et présente également certains avantages ;

Règle n°5 : Ne pas rénover la cuisine aménagée sans bien penser à son éclairage

Une lumière insuffisante rend l’acte de cuisiner fortement inconfortable. Afin d’y remédier, des éclairages ciblés s’imposent au-dessus du plan de travail et de l’évier. Ils dispensent une lumière dirigée très efficace pour peaufiner vos préparations culinaires dans de bonnes conditions. Réglettes fluorescentes, barrettes Led ou spots orientables installés en sous-face des placards ou des étagères suppriment les ombres portées générées par l’éclairage général. La rénovation de la cuisine doit rendre l’espace lumineux et chaleureux. Des tons clairs sur les murs et la pose de miroirs peuvent également y contribuer.

Le plan de travail, évier, crédence : attention !

Surtout ne pas dissocier le plan travail et la crédence

Au cœur de la cuisine, le plan de travail ne doit surtout pas être négligé. Sans évacuer pour autant sa dimension décorative, optez pour le plan de travail qui sera en parfaite adéquation avec l’utilité que vous en aurez en fonction :

- de sa taille (petite ou grande) ;
- du ou des matériaux utilisés pour sa fabrication (carrelage, granit, marbre, Corian, inox, résine, etc.) ;
- de sa résistance à l’usure ;
- de sa facilité d’entretien et de nettoyage ;
- de son prix.

Concernant le grand principe d’aménagement lors de la rénovation de la cuisine aménagée, la règle fondamentale est la suivante : ne jamais dissocier le plan de travail de l’évier et de la crédence.

Bien agencer l’évier et le plan de travail est l’une des clés de la réussite de la rénovation de la cuisine. Les questions de taille, de forme et de nature des matériaux et d’épaisseur doivent figurer au centre de votre questionnement.
D’un point de vue esthétique, l’ensemble plan de travail/crédence participe à créer l’ambiance ainsi que le style de déco de la cuisine. Vous pouvez assortir ces deux éléments ou alors jouer sur les contrastes en fonction de l’effet recherché, mais toujours les considérer comme formant un tout.

Évier simple bac ou double cuve ?
Le choix de l’évier s’avère primordial lors de l’aménagement ou de la rénovation de la cuisine aménagée. Si un évier simple bac peut suffire dans un studio d’étudiant ou dans une petite cuisine, préférez installer un dispositif à deux cuves si vous disposez d’un espace suffisant, surtout si vous passez beaucoup de temps derrière les fourneaux ! Il vaut mieux anticiper d’éventuels besoins importants.

Adapter les éléments aux bonnes dimensions

Le respect des dimensions de l’ensemble des éléments utilisés pour l’aménagement ou la rénovation de la cuisine est un point capital qui exclut toute approximation. Il est ainsi nécessaire de porter une attention accrue :

- à la hauteur du plan de travail. Trop bas, il risque de faire souffrir les personnes de grande taille. Trop haut, il décourage les meilleures intentions. Il faut donc trouver la bonne hauteur. L’idée est de ne pas avoir à se courber, en conservant le dos droit. Les plans de travail de 85 à 90 cm de hauteur concernent les standards les plus répandus. Les plans motorisés et multipositions qui montent ou baissent pour se positionner à la hauteur souhaitée (de 75 à 120 cm) en fonction des besoins peuvent être envisagés ;

- à la surface disponible sur le plan de travail. Les plans de travail prêts à poser ont généralement une profondeur de 60 cm. N’hésitez pas à aller jusqu’à 70, voire 75 cm si vous disposez de la place nécessaire. Davantage de profondeur permet de gagner en confort et d’intégrer des rangements à l’arrière de l’aménagement ;

- aux rangements suffisants. Lors de la rénovation de votre cuisine aménagée, n’hésitez pas à revoir la totalité des espaces disponibles. Une cuisine sans rangement ou en manque de rangements est un lieu désorganisé qu’il est difficile d’utiliser au quotidien ! Faire la liste des ustensiles de cuisine dont vous disposez vous aidera à vous faire une idée du nombre d’armoires et de placards nécessaires.

La cuisine est une pièce maîtresse de la maison. Entreprendre sa rénovation nécessite de se poser les bonnes questions et d’éviter les pièges afin de parfaire sa fonctionnalité. D’un point de vue esthétique, essayez de donner la priorité à une décoration qui s’intègre parfaitement à votre intérieur. Évitez la juxtaposition d’ambiances incompatibles d’une pièce à l’autre.
Découvrez l’annuaire des codes promos pour économiser sur la rénovation de votre cuisine.

Annonceurs